Cahier de revendications pour le renouvellement de la convention collective S6

Le projet de négociation qui vous est présenté aujourd’hui est le résultat d’une longue période de consultation auprès de l’ensemble des travailleuses et des travailleurs que nous représentons. Le Secteur scolaire de la Fédération des employées et employés de services publics de la CSN vous dépose ses demandes de négociation qui ont fait l’objet d’une profonde réflexion de nos 30000 membres. Cette ronde de négociation qui s’amorce se voit teintée de la réalité du marché du travail québécois qui, étant dans une situation de plein emploi, présente de nombreux défis. De plus, il est à prendre en compte qu’au cours des 5 prochaines années, près de 25% du personnel de l’éducation sera admissible à la retraite, ce qui accentuera encore plus les défis de renouvellement de la main-d’œuvre. Afin d’attirer de nouveaux candidats pour espérer rendre des services de qualité, les commissions scolaires devront être plus attractives. Considérant la pénurie et la rareté de la main-d’œuvre ainsi que la compétitivité, tant au privé qu’au public, les conditions de travail du personnel de soutien doivent être améliorées.Les enjeux de précarité et de surcharge de travail sont présents dans les commissions scolaires,et ce, partout au Québec. Dans les dernières années, avec l’abolition d’un nombre important de postes, particulièrement chez le personnel administratif, la surcharge de travail est devenue la norme avec comme conséquence directe une augmentation importante des cas d’épuisement et de détresse psychologique. En y ajoutant le projet du présent gouvernement de transformer les commissions scolaires en centres de services, il nous apparaît clair que cette situation n’est pas en voie de se résorber.Plus de 40% du personnel de soutien dans les commissions scolaires est affecté par la précarité. Dans un contexte d’attraction et de pénurie de main-d’œuvre, il est temps que nous nous engagions à trouver des solutions communes et durables pour ces personnes.

Nous vous présentons donc un projet où nos revendications sont regroupées en sept grandes cibles:

• Surcharge de travail;

• Précarité d’emploi;

• Conditions de travail;

• Reconnaissance du personnel;

• Mouvement du personnel;

• Assurance salaire et assurances collectives;

• Défense des droits et représentation.

Nous souhaitons que cette ronde de négociation soit l’occasion d’engager des discussions franches et ouvertes entre les parties afin de trouver des solutions durables pour améliorer les conditions de travail du personnel de soutien,et que le résultat de cette négociation puisse assurer la pérennité des services éducatifs,quels qu’ils soient.

2019-08-19 Cahier de revendications S6_VERSION_FINALE

Le comité de négociation du Secteur scolaire de la FEESP-CSN,

Annie Charland, présidente

Sylvain Bastien, secrétaire général

Stéphane Nadeau, vice-président aux finances

Gilbert Ducharme, vice-président à l’information

Gabrielle Messier, vice-présidente aux régions

Jean-Marie Dionne, représentant anglophone

Jean Favreau, porte-parole